The hour de Abi Morgan

A partir d’aujourd’hui, Arte va diffuser une formidable série de la BBC : The hour.

A Londres, dans les années 50, deux jeunes journalistes se lancent dans la création du premier magazine d’investigation. Bel Rowley (Romola Garaï) en sera la productrice, une première pour une femme. Son ami Freddie Lyon (Ben Wishaw) aimerait le présenter. Mais pas assez télégénique et trop fougueux, Freddie devra laisser sa place au séduisant (et pistonné) Hector Madden (Dominic West). L’émission, intitulée The hour, naît en pleine crise du canal de Suez. Entre rivalités et émulation, les trois compères vont créer une émission choc qui fera des remous jusqu’aux plus hautes sphères de l’état britannique.

the-hour-saison-1L’esthétique léchée de « The hour » évoque inévitablement « Mad men » : même époque, mêmes costumes, mêmes cigarettes allumées en permanence. Mais la série de la BBC se tourne vers le film noir et est beaucoup plus marquée par le contexte politique  : aussi bien le canal de Suez que la guerre froide. Ces deux moments de l’Histoire se mélangent : le premier est au cœur de l’actualité du magazine, le 2ème s’insinue dans la série suite à une intrigue plus personnelle. Freddie est appelé à l’aide par une ancienne amie, fille d’un pair de la Chambre des Lords, qui se sent suivie. La jeune femme sera retrouvée morte dans son hôtel. Entre filature et espionnage, Freddie va mener l’enquête et se retrouver plonger dans le monde interlope de l’espionnage.

the hour2

Le grand intérêt de la série réside dans la richesse de son intrigue mais également dans son extraordinaire trio d’acteurs. Les relations entre les trois personnages sont complexes et ambiguës. Freddie et Bel sont amis de longue date mais n’osent aller plus loin. Le bel Hector vient semer la zizanie dans le duo : jalousie et inimitié avec Freddie, séduction et respect avec Bel. Les trois acteurs rendent à merveille la subtilité des différents personnages.

the-hour

« The hour » est une série élégante, intelligente, rythmée où le bouillonnement du contexte politique se mêle aux affres sentimentaux des personnages. Une bonne raison pour rester devant sa tv !

22 réflexions sur “The hour de Abi Morgan

      • Superbe série, nous sommes déjà accros. L’avant dernier épisode (la crise de Suez en 56) est hommage au courage et à la lucidité des journalistes de la BBC.
        Formidable, un peu dans le style du film de Georges Clooney sur le même thème mais donc le titre m’échappe présentement…
        Je serais ravi de participer à ce blog, because
        L love London !

        • Le film de Clooney s’intitulait « Good night and good luck » et tu as raison on est dans le même esprit. Je suis contente de voir que « The hour » a été appréciée à sa juste valeur. Et bienvenu chez moi, j’espère que tu y trouveras des conseils intéressants.

        • En effet, superbe.
          Je suppose que Dominic West joue le jeune journaliste courageux / aux dents longues.
          Quel dommage que ces morceaux de bravoure ne suscitent pas d’émules chez nous, ou si peu.
          A bientôt. Je vois qu’il n’est pas nécessaire de lire en VO, heureusement pour moi.
          Mais je vais suivre le conseil de Maryse et ma la procurer en VO.

        • Dominic West joue le rôle du présentateur charmeur qui séduit Romola Garai. Je le trouve excellent. C’est vrai que la BBC excelle dans la réalisation de bonnes séries comme on aimerait en voir plus en France.

        • Oui. En plus d’une anglophilie à la limite du déraisonnable, j’avoue une passion coupable pour la BBC, qui est pour moi la plus belle des radios.

  1. C’est une série extra, et la saison 2 est encore meilleure (tu l’as vue ?). J’ai été très déçue d’apprendre qu’il n’y aurait pas de saison 3…
    Toujours chez nos amis anglais, tu as vu « Call the midwife » ? C’est aussi du très bon.

    • Je n’ai pas encore eu le plaisir de voir la saison 2 mais ça va venir ! Je me suis lancée dans « The wire » pour profiter de la classe de Dominic West ! Il y a une pétition qui a été lancée pour exiger une saison 3. J’espère qu’elle portera ses fruits.
      Je ne connais pas « Call the midwife » mais tu me mets l’eau à la bouche ! Tu regardes ces séries sur la câble ?

  2. Que de belles choses lues à propos de cette série dont je me réjouis d’avoir enregistré les deux premiers épisodes diffusés hier soir !
    Il me tarde de les découvrir dès ce week-end.
    En attendant, je me suis régalée de ton billet, bravo 🙂
    Je vais continuer ma découverte de ton blog que je trouve très agréable.

    • Merci beaucoup Emma pour le compliment. J’espère que tu as pu regarder les épisodes de « The hour » et que tu t’es régalée autant que moi.

  3. Je suis en train de le regarde : enfin, j’ai vu seulement les deux premiers épisodes sur arte? J’adore ! Quel charisme des acteurs ! Et puis il y a du suspense aussi sans compter la reconstitution du milieu journaliste dans les années 50… L’image est superbe aussi !!!

    • Ah je suis contente de voir que tu aimes mais ça ne m’étonne pas. Je suis bien d’accord avec toi, cette série a une classe folle. La reconstitution des années 50 est parfaite, les acteurs sont extrêmement élégants. Je suis vraiment fan de Romola Garaï, je la trouve toujours très bien et elle dégage beaucoup de fraîcheur. Et Dominic West est so perfect !

  4. J’ai vu les 2 premiers épisodes (en français malheureusement) et c’est bon, très bon même. Effectivement on retrouve un peu de Mad Men (que j’avais adoré), mais je crois que je préfère encore plus cette atmosphère anglaise. C’est la même époque et le même contexte mais les femmes, et l’ensemble des personnages, ont l’air moins « coincés » que dans Mad Men. Moins puritain peut-être. J’ai hâte de voir la suite.

    • J’ai eu la chance de la voir en vo sous-titrée, du coup je n’ai pas voulu écouter la version française. Moi aussi j’avais adoré Mad Men et on retrouve ici la même élégance au niveau des images et des costumes. Je pense que tu as raison sur le côté puritain de la série américaine et puis ici les femmes jouent un vrai rôle et ne sont pas seulement des potiches.

  5. « The hour » est la meilleure série depuis longtemps. Je l’ai vue sur une chaîne Orange, les deux saisons, plusieurs fois ! A voir impérativement en VO. Un chef d’oeuvre. Acteurs faramineux, dialogues brillantissimes. On vit avec eux. Mention spéciale à un des plus grand acteur vivant : Ben Whishaw.

    • Ton enthousiasme fait plaisir ! Je suis d’accord avec toi, c’est vraiment une excellente série avec des acteurs formidables (j’ai personnellement un petit faible pour Dominic West !). J’ai hâte de voir la saison 2 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.