Frankenweenie de Tim Burton

Le jeune Victor Frankenstein est bouleversé après la mort de son chien Sparky, renversé par une voiture. Incapable de se remettre de cette disparition, il a l’idée folle de faire revivre son chien. Féru de science, Victor met en place une machinerie infernale qui redonne vie à Sparky. Son secret sera malheureusement rapidement mis à jour et crée des envieux. D’autres, beaucoup moins bien intentionnés, voudraient tenter de ramener les morts à la vie.

Tim Burton reprend là l’un de ses tous premiers courts-métrages réalisé en1984. Cette fois, le réalisateur choisit de raconter l’histoire de Victor et Sparky à l’aide de petites marionnettes comme dans « L’étrange Noël de Mr Jack » ou « Les noces funèbres ». Cette veine lui a toujours particulièrement réussi, je trouve que c’est dans ce cadre que s’exprime au mieux son univers gothique.

Tim Burton effectue un retour aux sources de son inspiration avec « Frankenweenie », à savoir les films d’horreur d’Universal et de la Hammer. Il reprend le noir et blanc très contrasté de ces films, à la limite de l’expressionnisme. Plusieurs clins d’œil à ces deux grandes maisons de production sont visibles. Les parents de Victor regardent à la télévision « Dracula » avec Christopher Lee et la chienne d’Elsa (la voisine de Victor) se retrouve, après avoir été touchée par la foudre, avec la coiffure de la fiancée de Frankenstein !

« Frankenweenie » m’a beaucoup fait penser à « Edward aux mains d’argent ». L’histoire se passe dans une banlieue américaine où toutes les maisons se ressemblent et où tout se sait rapidement. Comme Edward, Sparky devient une créature étrange et inquiétante pour le voisinage. Sa différence est immédiatement rejetée et un lynchage sera organisé par les voisins de Victor pour se débarrasser de l’intrus. Je trouve également que le professeur de science de Victor (qui a la voix de Martin Landau, encore un acteur Burtonien) ressemble beaucoup à Vincent Price qui était le créateur de Edward. La voisine de Victor a quant à elle la voix de Winona Ryder, la fiancée d’Edward.

Comme dans « Edward aux mains d’argent », Tim Burton glisse des pointes d’humour dans la noirceur ambiante. Il y a déjà la galerie pittoresque et étrange des camarades de classe, de vrais freaks ! Et les trouvailles à la résurrection de Sparky sont très amusantes comme sa queue qui se détache quand il la remue ou l’eau qui sort de ses coutures lorsqu’il boit.

J’ai donc été enchantée de retrouver la meilleure veine de Tim Burton dans ce conte gothique pour enfants.

12 réflexions sur “Frankenweenie de Tim Burton

  1. J’avais aimé le court-métrage et j’ai hâte de voir cette version longue. Malheureusement, il me faudra attendre décembre pour la sortie au Japon…

    • J’avais également beaucoup aimé le court-métrage et j’ai trouvé très sympa cette nouvelle version. Il y a sacré décalage avec le Japon, je pensais que ça arrivait plus vite.

  2. Super maintenant j’ai encore plus envie d’y aller 🙂 J’adore ses films d’animation moi aussi, je pense que je vais me régaler. Merci beaucoup pour le billet !

  3. Comment dire ? J’ai l’impression que Burton n’est plus capable d’innover. Si je veux voir Edwards aux mains d’argent, je peux me remettre le DVD. Mais que ce cinéaste ne fasse plus que s’autociter en permanence m’ennuie. Je pense que je vais passer mon tour …

    • Je suis au fond assez d’accord avec toi. J’ai vraiment été très déçue par son dernier film. Du coup, cela m’a fait plaisir de retrouver cette veine du début de sa carrière. Mais j’attends encore le film qui sera à la hauteur Edward ou de Mr Jack.

  4. C’est le style Burton que je préfère dans ses petits contes sombres et humoristiques : comme j’ai aimé les noces funèbres et E. Aux mains d’argent, je pense aimer aussi ce film d’animation… ( il passe plus tard chez moi, mais je guette !)

    • Tu devrais aimer aussi puisque nous apprécions la même chose chez ce réalisateur. Ce n’est pas très novateur comme le dit Céline mais ça nous rappelle ses débuts si merveilleux.

    • Si tu as aimé le court-métrage et que tu aimes en général Tim Burton, tu devrais prendre plaisir à voir « Frankenweenie ». Il fait mieux, c’est sûr, mais c’est tout de même charmant.

  5. Je suis d’accord avec Céline, j’ai l’impression qu’il n’est plus capable de se réinventer… Du coup ce film a l’air sympa et je pense que je le verrai, mais en dvd, pas au ciné.

    • Vous avez plutôt raison, je trouve qu’il a du mal à se réinventer. Mais comme je le disais plus haut, j’ai quand même pris plaisir à voir « Frankenweenie » car j’ai été terriblement déçue par son dernier film.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.