Une photo, quelques mots (139ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

tatoo© Kot

Suivis. Caroline et Laurent sont suivis. Elle en est sûre. Depuis dix minutes elle sent une présence derrière eux. Des pas résonnent sur le trottoir. Le son ne faiblit pas, ne change pas de direction. La rue est étonnamment vide pour ce début de soirée. Le bruit n’en est que plus perceptible.

En passant devant la vitrine d’un magasin, Caroline en profite pour entrapercevoir la personne qui se trouve derrière eux. C’est un homme assez grand, ses bras sont recouverts de tatouages. Caroline frissonne et serre plus fort la main de Laurent. Le corps de cet individu n’a rien pour la rassurer. Probablement un voyou, peut-être même fait-il partie d’un gang.  Tant de tatouages n’inspirent pas confiance.

Heureusement que Caroline ne se promène pas seule. Elle accélère néanmoins le pas, entraînant Laurent avec elle. Que la station de métro lui semble loin ! Vite s’y engouffrer, retrouver la sécurité de la foule des voyageurs.

Caroline dresse l’oreille. Elle se focalise tout entière sur le bruit des pas de l’individu. Elle guette leur fréquence, leur rythme. L’homme avance vite. Le cœur de Caroline s’emballe. L’inquiètude l’étreint.  Elle sursaute en sentant une main sur son épaule.

– Mademoiselle, vous avez oublié votre foulard dans le bar dont vous sortez.

– Me..me..merci !

-De rien. Vous marchez vite, dites donc, j’ai eu du mal à vous rattraper ! Allez, bonne soirée !

L’homme fit demi-tour. Caroline sentit la honte lui rougir les joues.

une-photo-quelques-mots1-300x199

23 réflexions sur “Une photo, quelques mots (139ème) – Atelier d’écriture de Leiloona

  1. Eh oui, elle peut avoir honte, tu as bien raison. Chouette texte, tout simple et qui pourtant fait mouche ! Bravo !

    • Il faut toujours éviter les préjugés surtout lorsqu’ils portent sur le physique ! Nous avons été nombreux à le défendre notre ami tatoué !

  2. En effet, nous avons toutes les deux opté pour la filature. J’avoue qu’en lisant le début, je me suis dit « oh non, pas les préjugés sur les tatouages, par pitié ». Heureusement que tu retournes la situation. 😉

  3. Pingback: Le tatoué (Atelier d'écriture) | Bric à Book

  4. Bravo… j’ai flippé avec Caroline.
    Mais comme j’ai eu la même idée que toi de ne pas se fier aux apparences, j’étais curieuse de savoir si tu avais eu la même.
    Superbe chute qui remet tout le monde à sa place!

    • Oui c’est amusant de lire nos textes et de voir les similitudes. Nous avons eu toutes les deux envie de combattre les préjugés attachés aux tatouages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.