Occasions tardives de Tessa Hadley

Hadley-Occasions-tardives-sr-e1567968276593

Un soir d’été, la sonnerie du téléphone résonne dans l’appartement londonien de Christine et Alexander. Au bout du fil, leur amie Lydia est effondrée. Son mari Zachary est mort brutalement d’une crise cardiaque. Les quatre amis se connaissent, partagent leurs vies depuis trente ans. La mort de Zachary, le plus jovial et dynamique, est un drame terrible qui bouleverse l’équilibre du quatuor. Cette disparition va faire remonter les souvenirs des uns et des autres, des blessures, des rancunes vont refaire surface.

Tessa Hadley mêle au présent de la mort de Zachary, le passé de ses personnages au moment où leurs chemins se sont croisés. Alex et Zachary sont amis d’enfance. Alex est enseignant, il est charismatique et mystérieux. Déjà marié et père, il connait des tensions dans son couple. Et c’est à ce moment-là que Lydia et Christine entrent en scène. Elles suivent les cours d’Alex et Lydia tombe sous le charme de son prof. Cela devient obsessionnel et elle fait tout pour connaître les moindres détails de sa vie. C’est ainsi qu’elle rencontre Zachary et qu’elle décide de le caser avec Christine. La configuration de départ des deux couples n’est pas celle que nous découvrons au début du roman et suivre l’évolution des deux histoires d’amour est particulièrement intéressant. Le pouvoir, l’influence, le charme changent de camp entre Alex et Zachary au fil du temps. Ces liens, tissés puis défaits, sont le cœur du roman de Tessa Hadley ; ce sont ceux de l’amour mais également ceux de l’amitié. L’équilibre précaire entre les deux couples n’existe plus lorsque Zachary disparaît. Les fragilités, les doutes, les ambitions, la solitude, l’absence vont faire exploser les liens créés.

Tessa Hadley sait magnifiquement étudier la psychologie de ses différents personnages, elle le fait avec précision et subtilité. Comme dans « Le passé », les souvenirs hantent les personnages ; les regrets et l’amertume, qui y sont liés, resurgissent pour modifier le temps présent.

« Occasions tardives » m’a permis de retrouver la plume délicate de Tessa Hadley qui sait superbement nous faire naviguer entre présent et passé.

 

97238148_2969818843244488_4378350211991339008_o

13 réflexions sur “Occasions tardives de Tessa Hadley

  1. J’ai Le Passé dans ma Pal, je commencerai donc ma découverte de l’auteur avec ce titre ^^ mais je garde dans un coin de ma tête celui que tu nous présentes ^^

  2. Pingback: Billet récapitulatif – Le mois anglais 2020 | Plaisirs à cultiver

  3. Pingback: Bilan livresque et cinéma de juin | Plaisirs à cultiver

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.