Connemara de Nicolas Mathieu

Connemara

Après avoir tout fait pour fuir sa région d’origine, Hélène revient vivre à Nancy avec mari et enfants. Sa prépa, son école de commerce ne l’ont pas endurcie assez pour éviter le burn out. Un poste d’associée semble néanmoins lui être promis dans son nouveau travail. Hélène devrait se sentir heureuse et épanouie. Malheureusement, son moral n’est pas au beau fixe et suite aux conseils de sa stagiaire, elle s’inscrit sur tinder. C’est sur cette application qu’elle retrouve Christophe, pour qui elle avait le béguin au lycée. Il était à l’époque la star de l’équipe de Hockey locale. Avec l’âge , sa renommée s’est ternie. Il est père divorcé, il vit chez son père qui commence à avoir des troubles de la mémoire et il vend de la nourriture pour animaux. Pour Hélène et Christophe, leurs retrouvailles pourraient être une bouffée d’air dans leur quotidien étriqué.

Comme « Leurs enfants après eux », « Connemara » est un roman social et politique. D’ailleurs Hélène et Christophe pourraient être Anthony et Stéphanie, les héros du précédent roman de l’auteur, devenus adultes. Arrivés à la quarantaine, Hélène et Christophe semblent avoir perdu leurs illusions. Leurs moments gloire, leurs réussites sont aujourd’hui bien loin. Nicolas Mathieu alterne le présent et le passé pour nous faire revivre l’adolescence des deux protagonistes. Comme dans « Leurs enfants après eux », Nicolas Mathieu décortique avec acuité et talent ce moment où l’enfance s’achève et où l’avenir paraît sans limite. Le temps est sans doute le thème central du roman, il a passé trop vite, a commencé à marquer les corps et les visages et les instants précieux de l’adolescence ne peuvent se retrouver.

« Connemara » est également le portrait incisif de la France d’aujourd’hui. Nicolas Mathieu égratigne le monde des cabinets de conseil mais aussi les réformes de l’État qui se révèlent absurdes et prises sans consulter les territoires concernés. Le mépris, le cynisme y dominent, Hélène en fera les frais à plusieurs reprises.

« Connemara » est un roman riche, dense, qui prend son temps et où Nicolas Mathieu montre à nouveau sa capacité à décrire avec justesse les vies de ses personnages, les petites et les grandes choses qui composent une trajectoire.

2 réflexions sur “Connemara de Nicolas Mathieu

  1. Pingback: Bilan livresque et cinéma de mai | Plaisirs à cultiver

  2. J’avais beaucoup aimé « Leurs enfants après eux ». Je lirai celui-ci un de ces jours, c’est sûr !

Répondre à nathaliesci Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.