The marvellous Mrs Maisel, amazon

DOmjIcrWsAA60qA

Miriam « Midge » Maisel (Rachel Brosnahan) est l’épouse parfaite des années 50. Toujours parfaitement habillée et maquillée (même au saut du lit !), ayant à cœur de s’occuper de ses enfants, cuisinant divinement, elle trouve encore le temps de soutenir son mari Joel (Michael Zegen) qui rêve de percer dans le stand-up. Midge accompagne Joel au Gaslight café pour l’écouter et le conseiller. Malheureusement, elle découvre que son mari vole tous ses sketches. Midge lui conseille alors d’être plus personnel, plus spontané. Joel, qui n’est finalement pas très drôle, se prend un bide monumental. Dépité, il quitte sa femme pour sa secrétaire. Midge se soûle et débarque au Gaslight. Elle monte sur scène, se lâche et fait hurler de rire la salle. Susie (Alex Borstein), qui gère la salle, veut alors faire de Midge la nouvelle star du stand-up.

the-marvelous-mrs-maisel-2

La première saison de « The marvellous Mrs Maisel » est un régal absolu. La bavarde Mrs Maisel (la saison s’ouvre sur son long discours de mariage) est naturellement douée pour le stand-up. Elle est excessive, provocatrice (elle montre ses seins sur scène) et son humour est féroce. Son mari Joel en fera les frais. Amy Sherman-Palladino nous avait déjà montré son talent de dialoguiste dans « Gilmore Girls » mais elle se surpasse dans « The marvellous Mrs Maisel ». Les répliques sont piquantes, le débit de Midge évoque celui de Lorelai Gilmore. Les rapports entre Midge et Joel m’ont également fait penser aux screwball comedies. « The marvellous Mrs Maisel » tient aussi de la comédie musicale façon « Dansons sous la pluie » ou « Un américain à Paris ». La bande-son est absolument géniale allant de Charlie Parker à Frank Sinatra, de Ella Fitzgerald à Barbra Streisand, de Duke Ellington à David Bowie. le décor est coloré, pop, travaillé dans les moindres détails. Les splendides tenues de Midge sont de couleurs vives, éclatantes à l’image de l’héroïne.

https _blueprint-api-production.s3.amazonaws.com_uploads_card_image_673001_b3134bcf-5902-42e0-abed-6351051d6cd5

« The marvellous Mrs Maisel » évoque le début du stand-up féminin. Être une femme dans les 50’s n’inclut pas le fait de monter sur scène pour se moquer des hommes et tenir des propos irrévérencieux. La série retranscrit bien cette époque paternaliste où les femmes peinent à s’affirmer. Midge, qui vient d’une famille juive de l’Upper West Side, préfère aller travailler dans un grand magasin pour conserver son indépendance. Elle devra se battre pour exister sur scène. Le chemin sera douloureux, Midge essuiera des échecs cuisants. Mais sa folle énergie, la confiance sans faille de Susie (la relation entre les deux femmes est très réussie) lui permettent de ne pas baisser les bras. Elle a également un ange gardien de taille : le grand Lenny Bruce (Luke Kirby). Les apparitions du showman et les passages au Gaslight café, qui existait réellement, rendent bien l’ambiance bouillonnante de l’époque et de ces clubs.

DSC00360.ARW

 

« The marvellous Mrs Maisel » est une comédie réjouissante, au casting parfait (à commencer par Rachel Brosnahan), aux décors et costumes somptueux et à l’énergie communicative.

tumblr_p0bcshNQTE1rrcqqmo2_1280

 

 

 

 

Enregistrer

6 réflexions sur “The marvellous Mrs Maisel, amazon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.