Gentleman Jack, HBO

GJ_HBO_1Sheet_27x40_MECH_FIN.indd

1832, Anne Lister revient chez elle à Halifax dans la propriété que son oncle lui a légué, Shibden Hall. Il s’avère qu’Anne s’est trouvée forcée à retourner chez elle après une histoire d’amour malheureuse. Malgré cette contrariété, Anne va se réacclimater à la région et elle décide de reprendre le domaine en main. Elle s’occupe du paiement des loyers, des renouvellements de bail de ses métayers et surtout elle veut se mettre à exploiter la mine de charbon qui se trouve sur ses terres. Elle va alors se confronter aux frères Rawson, ses voisins, qui pillent sa mine depuis des années. En plus de rétablir son domaine, Anne veut une vie personnelle heureuse. Elle cherche donc la femme idéale pour partager sa vie. Anne veut s’affranchir de toutes les conventions sociales mais elle éprouvera quelques difficultés à trouver quelqu’un d’aussi courageux qu’elle.

Gentleman-Jack

Sally Wainwright aime les personnages féminins forts et indépendants comme elle nous l’a précédemment montré dans « Happy valley » et « Walk invisible » (deux séries que je vous conseille vivement si vous ne les avez pas déjà vues). Dans cette nouvelle série, son personnage principal ne déroge pas à cette règle. Sally Wainwright s’est inspirée de la véritable Anne Lister (1791-1840) qui était surnommée Gentleman Jack (d’ailleurs la série a été tournée dans la véritable propriété de Anne Lister, Shibden Hall). Elle a laissé un journal très fourni (on la voit dans la série écrire chaque jour) et surtout codé. Ses relations féminines devaient rester un minimum secrètes, Anne les assumait mais elle protégeait ainsi ses amantes d’autant plus que certaines étaient mariées.

Gentleman Jack - Ep 3

Anne Lister est un personnage extraordinaire, indépendante, aimant voyager, capable de tenir tête aux hommes dans les affaires et s’intéressant à de nombreux domaines. Elle est surtout quelqu’un qui refuse les concessions. Lorsqu’une amie lui suggère d’épouser un homme pour faire taire les rumeurs, elle lui dit vouloir vivre avec quelqu’un qu’elle aime. Et elle pense l’avoir trouvé en la personne de Ann Walker, une riche héritière qui peine à trouver un mari au grand dam de sa famille. Ces deux personnages féminins sont interprétés par deux actrices remarquables : Suranne Jones (« Docteur Foster ») et Sophie Rundle (« Happy valley », « The Blentchley circle », « Brief encounters » et « Peaky Blinders »). Le reste du casting est à la hauteur des deux actrices principales.

la-1558121558-ka9bxsexb6-snap-image

 

Sally Wainwright apporte beaucoup d’humour dans cette histoire. Anne Lister m’a fait penser à Fleabag puisqu’elle s’adresse directement aux spectateurs pour des apartés. Le rythme est enlevé à l’image de son personnage principal qui ne peut rester en place. Les séries contemporaines ont déjà abordé la thématique de l’homosexualité, des transgenres mais il est original de voir ces mêmes thématiques dans une série historique. J’aurais un seul petit bémol, il porte sur une intrigue secondaire, celle de Thomas Sowden, métayer de Anne Lister. Cette histoire ne me semble pas apporter grand chose à l’intrigue principale. Et surtout elle nous éloigne d’Anne qui est un personnage tellement fort et énergique que l’on aimerait ne pas la quitter une seconde.

p07937nw

Avec « Gentleman Jack », Sally Wainwright nous montre à nouveau l’étendue de son talent et elle nous présente un personnage féminin charismatique, puissant et incroyablement indépendant pour le 19ème siècle.

logo-eliza

10 réflexions sur “Gentleman Jack, HBO

    • Je ne la connaissais pas non plus avant de voir la série ! Elle étai vraiment hors normes pour l’époque et elle a fait montre d’un courage incroyable pour vivre comme elle le souhaitait.

  1. oui j’avais vu la serie passee…mais mais…trop de series tue les series…le speech ne m’avait pas motivee plus que ca…sorry….;)

    • Tu as raison, nous sommes débordées par la série ! J’en ai tellement en attente…mais celle-ci me tentait trop car j’aime beaucoup le travail de Sally Wainwright.

  2. Ouiiiii ! Je suis ravie de voir quelqu’un écrire un avis sur cette série. Il faut que j’écrive le mien, mais je pense attendre d’avoir fini avec le companion book avant ça. Ce qui est le plus embêtant avec l’intrigue de Sowden, c’est que c’est complètement inventé. Donc ce n’est pas comme si, c’était du même calibre que le reste (parce que la plupart du reste est très proche de la réalité même si certains événements ont bougé dans le temps).

    • Je suis contente de trouver quelqu’un qui a pu également la regarder ! L’intrigue de Sowden est totalement secondaire et elle n’a aucun rapport avec l’intrigue principale. C’est ce qui m’a le plus gênée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.