L’arbre aux fées de B. Michael Radburn

141780_couverture_Hres_0

Taylor Bridges, ranger, ne s’est jamais remis de la disparition de sa  fille Claire. Ses nuits sont une suite de cauchemars et de crises de somnambulisme. Voyant sa femme s’éloigner de lui, il demande sa mutation en Tasmanie, à Glorys Crossing. Cette petite ville est menacée de disparition par un barrage qui doit la transformer en lac. Ce dernier permettra de faire tourner une centrale hydroélectrique. Peu de temps après l’arrivée du ranger Bridges, une petite fille, Drew, disparaît. Elle a le même âge que Claire lors de sa disparition. Taylor Bridges se met alors en tête de retrouver l’enfant. L’enquête du ranger déplaît fortement au policier local Garrett O’Brien. Mais l’obsession, à sauver l’enfant, de Taylor Bridges sera plus forte que les interdictions de O’Brien.

« L’arbre aux fées » est le premier volet d’une série dont Taylor Bridges sera le héros récurrent. B. Michael Radburn a écrit un polar classique dans son écriture et certaines de ses thématiques : des enfants disparaissent, un enquêteur brisé, un milieu hostile où les secrets pullulent, des habitants taiseux. L’intrigue est cependant bien construite avec suffisamment de rebondissements pour maintenir l’intérêt du lecteur.

Ce qui est plus original dans « L’arbre aux fées » est son atmosphère. Celle-ci est assez étrange, un brin surnaturelle avec son arbre aux fées, avec cette ville qui est au bord de l’engloutissement. Glorys Crossing est fantomatique, les habitants la quittent, l’église est déjà ensevelie sous l’eau, tout comme une partie du cimetière. Des cercueils refont parfois surface dans le lac…Tout comme les tigres de Tasmanie qui sont censés avoir disparu et qui hantent encore les bosquets. Une atmosphère qui est extrêmement propice aux secrets et à la noirceur humaine.

« L’arbre aux fées » est un polar classique, à l’atmosphère originale et dont la lecture est fluide et plaisante.

5 réflexions sur “L’arbre aux fées de B. Michael Radburn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.