The London eye mystery de Siobhan Dowd

London eye

11h32 le 24 mai, Ted et sa sœur Kat regardent leur cousin Salim grimper dans le London Eye. De passage à Londres en provenance de Manchester, Salim loge chez ses cousins avec sa mère Gloria. Et il a toujours rêvé de monter dans la grande roue londonienne. Salim est passionné d’architecture et il ne pourra trouver meilleur point de vue sur la ville. Mais à 12h02, la nacelle, dans laquelle est montée Salim, ouvre ses portes et il n’y est pas. Ted et Kat ne comprennent pas, ils attendent que chaque nacelle du London Eye soit vide avant de paniquer. Salim a totalement disparu. La police, une fois prévenue, est assez interloquée par le récit des deux enfants. Comment Salim peut avoir disparu pendant le tour du London Eye ? Ted et Kat décident de mener l’enquête à leur tour.

« The London Eye mystery » a été publié en 2007, l’année où son auteure Siobhan Dowd est malheureusement décédée. Le point de départ de ce roman jeunesse est vraiment très réussi : Salim monte dans la grande roue et n’en redescend jamais. Voilà un mystère bien opaque et illogique ! De quoi faire fonctionner les neurones du lecteur et ceux de Ted. Le jeune garçon de 12 ans contribue totalement au plaisir de lecture. Il est le narrateur de l’histoire et il souffre du syndrome d’Asperger. Ted a donc du mal à lire les attitudes des autres, à comprendre l’humour ou les expressions (comme it’s raining cats and dogs, Ted imagine des chats et des chiens qui tombent du ciel). Ce qui le rassure et le calme, c’est la météo ! Il espère d’ailleurs devenir météorologue. Mais son cerveau lui permet également de voir les choses de manière unique et surtout de les voir différemment des autres. Et c’est ce talent qui va lui permettre d’enquêter sur la disparition de son cousin. Ted est un personnage extrêmement attachant, il ne cache rien de ses difficultés liées à son syndrome. Mais tous les personnages sont bien dessinés, ils prennent vie dans les pages de Siobhan Dowd. Et le mystère de la disparition de Salim est vraiment bien mené, il tient ses promesses.

« The London Eye mystery » est un roman jeunesse qui se lit avec grand plaisir d’une part parce que l’enquête tient parfaitement la route et d’autre part parce que les personnages sont attachants. A noter qu’il existe une suite où l’on retrouve Ted et sa famille, « The Guggenheim mystery », qui a été écrite par Robin Stevens.

Un livre qui rentre également dans le challenge In English please d’Alice.

96806251_2969818223244550_7958071458817638400_o

logo_in-english-please

 

6 réflexions sur “The London eye mystery de Siobhan Dowd

  1. Il est dans ma Pal… et je l’avais complètement oublié ^^ Merci de me le remettre en mémoire et de me donner envie de l’en sortir très vite ! Je ne savais pas par contre qu’il existait une suite !

  2. Pingback: Billet récapitulatif – Le mois anglais 2020 | Plaisirs à cultiver

  3. Il a vraiment l’air chouette ! J’ai bien envie de le lire maintenant ! Est-ce qu’il ne rentrerait pas non plus dans le cadre du challenge British mysteries ? 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.