Notre château d’Emmanuel Régniez

bm_CVT_Notre-chateau_3925

« Je m’appelle Octave. Ma sœur s’appelle Véra. Nous vivons ensemble, dans la même maison, que nous appelons : Notre château. Nous ne fréquentons personne, ne parlons à personne et vivons tous les deux, rien  que tous les deux, dans Notre château. » Le quotidien de la sœur et du frère tourne autour de la lecture et la seule sortie de la semaine est dédiée à l’achat de livres. C’est lors d’une de ses sorties qu’Octave aperçoit sa sœur à bord d’un bus de la ligne 39. Véra ne prend jamais le bus, elle déteste le bus. Cette vision inexplicable va faire basculer la vie au château.

« Notre château » est le premier roman d’Emmanuel Régniez et le moins que l’on puisse dire est qu’il est singulier. L’auteur nous plonge dans une atmosphère étrange, gothique qui frôle la folie. Le texte m’a évoqué « Le Horla », Edgar A. Poe mais également « Les autres » le film d’Alejandro Amenabar. L’écriture contribue à créer cette étrangeté, Octave répète les faits comme pour s’assurer de leur véracité, comme pour se rattacher à la réalité. Mais peu à peu, celle-ci semble lui échapper. La frontière entre réalité  et rêve (ou folie) semble s’estomper dans son esprit.

Emmanuel Régniez joue avec les codes du roman gothique. Il compare, par exemple, le château à un cercueil où Octave et Véra vont mourir. A un autre moment, les rideaux sont poisseux de sang. Le fantastique, l’irréel sont ainsi distillés tout au long du roman. La figure du fantôme est également très présente et c’est ce qui m’a fait penser au film d’Amenabar. Les livres favoris des parents disparus sont « Hamlet » et « Wuthering Heigts », deux œuvres où le lecteur croise des fantômes. L’auteur nous parle aussi des fantômes laissés par les bibliothécaires lorsqu’un un livre est emprunté. Un fantôme du passé va également refaire surface à la fin de l’histoire mais là je ne peux vous en dire plus et vous laisse la surprise !

« Notre château » d’Emmanuel Régniez est un premier roman surprenant, obsédant qui vous plonge dans les méandres d’un esprit au bord de la folie.

 

3 réflexions sur “Notre château d’Emmanuel Régniez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.