Griffes de Malika Ferdjoukh

Griffes

Donalda Brown a eu une vision : le juge Benedict Apley va être sauvagement assassiné. Elle quitte donc Londres pour rejoindre en diligence le comté de Northumberland où il réside. Donalda espère arriver avant que ce terrible crime ne soit commis. Lorsqu’elle arrive dans le village de Morgan’s Moor, elle reconnaît la personne qu’elle a vu tuer le juge dans son rêve : il s’agit de Horton Palance, le mercier. Elle prévient la police qui se rend chez la potentielle victime. Malheureusement, le rêve de Donalda est déjà devenu réalité et tout semble effectivement accuser Horton Palance. Ce dernier, peu apprécié dans le village, clame pourtant son innocence…

« Griffes », le dernier roman de Malika Ferdjoukh, est idéal pour cette période de l’année. L’atmosphère est inquiétante à souhait (le juge Apley ne sera pas le seul à succomber de manière brutale à Morgan’s Moor) avec une pointe de gothique liée au cadre de la lande qui entoure le village. Les amoureux de la littérature anglaise s’y sentiront comme chez eux puisque l’autrice parsème son roman de références littéraires : Conan Doyle, mon cher Dickens et son accident de train, E. Allen Poe, Jane Austen, etc…La langue de Malika Ferdjoukh recèle également d’exquises trouvailles, de comparaisons absolument parfaites : « A moins de trois miles du village, Harborough Hall était une demeure d’un style Tudor un peu découragé, mais encore crâne. » ; « L’édredon, bien battu, gonflait le lit à la façon d’un entremets fouetté (…) ». 

L’intrigue est globalement bien menée (j’ai uniquement une petite réserve dans les dernières pages), l’atmosphère de cette région du fin fond de l’Angleterre parfaitement rendue et les personnages sont éminemment sympathiques : la pétillante et curieuse Flannery Cheviot qui rêve de Sherlock Holmes, le timide et rougissant Pitchum Daybright, le superintendant Linwood Tanybwlch, fan de Charles Dickens. Comme vous pouvez le constater, Malika Ferdjoukh s’est beaucoup amusée à trouver les noms de ses personnages !

Si vous appréciez l’atmosphère des romans policiers victoriens, « Griffes » est indubitablement pour vous. Prenez la diligence pour rejoindre Morgan’s Moor, vous ne serez pas déçus par ce qui vous y attend.

Une réflexion sur “Griffes de Malika Ferdjoukh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.