Landfall de Ellen Urbani

6406-cover-landfall-5b584fa0a57cd

En septembre 2005, la Nouvelle Orléans est violemment frappée par l’ouragan Katrina. Gertrude et sa fille de 18 ans, Rose, s’apprêtent à rejoindre la ville meurtrie avec des vivres et des vêtements dans leur voiture. Mais durant leur trajet, les deux femmes se disputent. La voiture fait une embardée et quitte la route. Gertrude perd la vie dans l’accident. Mais elle n’est pas la seule. En quittant la route, le véhicule a fauché une jeune femme. Rose est envahie de culpabilité. Elle veut que la famille de la jeune femme soit informée des conditions de sa disparition et puisse bénéficier des indemnités payées par son assurance. Rose décide donc de partir sur les traces de l’inconnue. Elle est d’autant plus déterminée que cette personne avait sur elle une page d’annuaire où figurait le nom de la mère de Rose. Coïncidence ou pas ? Rose doit à tout prix le savoir.

« Landfall » alterne les récits de Rose et Rosy, l’inconnue morte pendant l’accident. Celui de Rose est le suivi de son enquête. A l’aide d’un des policiers de Tuscaloosa où elle réside et grâce à quelques indices, Rose remonte la piste de Rosy. Elle refait son chemin à l’envers et découvre petit à petit ce qui a amené Rosy de la Nouvelle Orléans à Tuscaloosa. Au fur et à mesure, Rose découvre que son presque homonyme a une vie proche de la sienne. Les deux jeunes femmes ont 18 ans et vivent seules avec leurs mères. Le père de Rose est parti du jour au lendemain alors que Gertrude était enceinte. Celui de Rosy s’est suicidé sur son campus universitaire. Chacune a une relation compliquée avec sa mère. Celle de Rose a voulu endurcir sa fille, la rendre indépendante, forte et pour cela, elle a sacrifié toute démonstration d’affection ou de tendresse. Celle de Rosy est bipolaire, la fille a du rapidement devenir mâture pour gérer la maladie, les crises de sa mère. Les deux portraits mère/fille sont vraiment très intéressants, très bien approfondis au niveau psychologique. Les quatre femmes sont incarnées, attachantes.

Le récit de Rosy est celui des événements qui ont précédé son arrivée à Tuscaloosa. Elle nous raconte notamment le passage de Katrina sur la Nouvelle Orléans. Ces pages sont vraiment terribles. Du haut du toit de la maison où elle s’est réfugiée avec sa mère, Rosy voit l’ampleur du désastre : les cadavres d’hommes et d’animaux qui flottent, les maisons englouties et ravagées. Le pire est pourtant encore à venir. La manière dont sont traités les rescapés des quartiers pauvres est absolument scandaleuse. Ils sont entassés dans le superdôme dans des conditions d’hygiène désastreuses, sans eau et sans nourriture. Les médecins, les forces de l’ordre sont totalement dépassés. Et la violence, la brutalité s’imposent très rapidement devant cette impuissance. Ces scènes terribles annoncent déjà la manière dont les populations noires (forcément les plus pauvres) de la Nouvelle Orléans vont être traitées après Katrina. Nombreux seront ceux qui ne pourront pas revenir s’installer dans la ville.

A part la révélation finale que l’on devine très rapidement, « Landfall » est un roman parfaitement construit et qui tisse deux fils narratifs, deux relations fusionnelles mère/fille. Les scènes sur l’ouragan Katrina sont tout particulièrement saisissantes.

america

picabo-300x300

23 réflexions sur “Landfall de Ellen Urbani

  1. Même la révélation finale je ne l’ai pas vu venir 😂. Je suis une piètre liseuse. Mais ça pimente mes lectures.

  2. Cela fait un moment que je le vois sur les rayonnages, il ne tentait pas plus que cela, la relation mère fille est parfois très convenue …. Il semble que ce ne soit pas la cas ici.

  3. Pingback: Billet récapitulatif du mois américain 2019 | Plaisirs à cultiver

  4. Cette couverture est si forte, elle m’a tout de suite donné envie de lire ce livre. S’il parle bien de Katrina, alors ça me donne encore plus envie…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.