Un mariage américain de Tayari Jones

9782259278942ORI

Celestial et Roy sont de jeunes mariés qui résident à Atlanta. Tous deux sont ambitieux. Elle se rêve artiste, lui veut créer sa propre boite. Tout semble leur sourire jusqu’à une nuit dans un hôtel après une visite chez les parents de Roy. Le couple se dispute, Roy sort chercher des glaçons et tombe sur une femme qui a besoin d’aide. Il lui rend service et regagne sa chambre. Le lendemain matin, la police interpelle Roy, la femme, croisée la nuit précédente, l’accuse de viol. Roy est innocent mais il est également noir. Il se retrouve donc rapidement incarcéré et son innocence ne sera reconnue que cinq ans plus tard. Comment un couple peut-il survivre à une absence si longue ? Comment Celestial va-t-elle accueillir son mari à son retour ?

« Un roman américain » de Tayari Jones fut une lecture agréable notamment grâce à la fluidité de l’écriture de l’auteure. Il s’agit du récit d’un mariage qui se désagrège, se délite durant les cinq années d’emprisonnement de Roy. Tayari Jones alterne les points de vue et les chapitres donnent la parole à Roy, Celestial et André, ami d’enfance de la jeune femme. L’auteure varie également les modes narratifs. Durant l’incarcération de Roy, le récit se fait sous forme de lettres échangées entre les époux. C’est au travers d’elles que nous constatons l’éloignement progressif de Celestial et son rapprochement d’André. Ce qui est intéressant dans le couple Roy/Celestial, c’est leur grande différence de milieu social. Tayari Jones exploite très bien cet aspect et elle souligne à quel point cela génère des tensions et des incompréhensions. Il me semble que c’est profondément la raison pour laquelle le mariage est voué au désastre.

Et pourtant la quatrième de couverture laisse présager un autre roman. On insiste sur le fait que le couple est noir dans un état du Sud et sur l’erreur judiciaire. Mais j’ai trouvé que cet incident n’était pas traité par l’auteure. Roy aurait pu avoir un accident, être plongé dans le coma pendant cinq ans, l’histoire du couple aurait été la même. Il s’agit bien ici d’un roman sur le mariage et non sur le racisme. Autre point qui m’a déçue, c’est le manque d’incarnation des personnages. Je n’ai malheureusement ressenti aucune empathie à leur égard, je suis restée à distance de ce qui leur arrivait. Pour finir, je rajouterais que certaines choses sont peu crédibles comme le compagnon de cellule de Roy. La rencontre entre les deux personnages semble hautement improbable et la ficelle narrative est un peu grosse.

Malgré une lecture agréable, « Un mariage américain » m’a plutôt déçue, le roman ne remplit pas ses promesses et nous narre l’histoire finalement classique d’un couple qui se délite.

10 réflexions sur “Un mariage américain de Tayari Jones

  1. Aïe… et moi qui projetais de le lire bientôt. Je lui donnerai certainement sa chance mais je ne vais pas me précipiter si ce qui me semblait le plus intéressant de l’histoire n’est que survolé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.