Billy le menteur de Keith Waterhouse

Billy_le_menteur

Stradhoughton, Yorkshire, Billy Fisher vit avec ses parents et sa grand-mère. Il travaille dans une société de pompes funèbres pour obéir à son père qui refuse de le voir végéter. Mais Billy a des rêves plus grands, il aimerait être humoriste et se produit déjà le soir dans un bar. D’ailleurs, un célèbre humoriste lui propose de venir à Londres pour tenter d’écrire pour lui. Ce matin-là, Billy est décidé à quitter sa petite ville de province pour la capitale. Il compte bien donner sa lettre de démission et réaliser son rêve, il n’aurait alors plus besoin de mentir à tout le monde et de s’inventer un monde parallèle où il se venge de son quotidien morose.

« Billy le menteur » est un classique de la littérature anglaise qui a été adapté au théâtre mais également au cinéma en 1963 par John Schlesinger. Comme Kingsley Amis, Keith Waterhouse fait partie des angry young men. « Billy le menteur » est très représentatif de ce courant de la littérature anglaise des 50’s. Billy est un jeune homme qui rejette totalement le modèle de ses parents issus de la classe ouvrière. Il ne veut surtout pas vivre comme eux, se retrouver coincé dans une petite ville de province pour reprendre le garage de son père. Le roman se déroule sur une journée et nous découvrons un jeune homme dilettante, ne prenant rien au sérieux et un peu tête-à-claques ! Billy est fiancé à deux jeunes filles et en aime une troisième. Il n’exécute pas le travail qui lui est demandé et cache chez lui des calendriers qu’il aurait du envoyer à ses clients. Il ment à chaque personne qu’il croise. Cette fameuse journée où nous le suivons, peut être décisive pour lui et il va devoir se dépêtrer de ses mensonges en cascade. Figure comique mais également symbolique de la colère qui habitait sa génération, Billy est un personnage complexe et finalement touchant dans sa quête d’émancipation.

« Billy le menteur » est un roman réaliste, la plume de Keith Waterhouse est brute, sans concession et elle n’est pas là pour faire joli ! En lisant le roman, son adaptation semble une évidence tant l’écriture est cinématographique, expressive.

« Billy le menteur » est un texte que j’ai eu plaisir à découvrir et qui est emblématique du mouvement des angry young men, peu connu en France. Il faut saluer le travail éditorial des éditions du Typhon qui nous permettent de redécouvrir cette génération d’auteurs anglais.

97238148_2969818843244488_4378350211991339008_o

19 réflexions sur “Billy le menteur de Keith Waterhouse

    • Je t’en prie ! Je dois avouer que je connaissais surtout Kingsley Amis et le mouvement auquel il était rattaché. Heureusement que les éditions du Typhon publient ces textes !

  1. Pingback: Billet récapitulatif – Le mois anglais 2020 | Plaisirs à cultiver

  2. J’avoue qu’un roman se déroulant dans le contexte des pompes funèbres ne m’aurait pas déplu tant les Anglais sont doués pour décrire ce genre de milieu avec humour (ce qui me fait penser que je devrais relire Le Cher disparu). Je note celui-ci qui me tente bien, ainsi que la maison d’édition ;o)

    • Le roman ne se passe pas entièrement aux pompes funèbres, Billy est un garçon très remuant et il ne passe pas tant de temps que ça à son travail !!!

    • Je connaissais surtout Kingsley Amis, les autres auteurs du groupe ne m’étaient pas connus. C’est vraiment une excellente initiative de les republier.

  3. Pingback: Le Mois anglais 2020 : le billet recap – MylouBook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.