The silent stars go by de Sally Nicholls

689766152305179215

En 1919 dans le Yorshire, Noël se prépare dans la famille du pasteur Allen. Les aînés reviennent passer les fêtes à la maison : Stephen, qui a été mobilisé pendant la guerre, et Margot, qui apprend la sténo-dactylo dans une école de Durham. Trois ans auparavant, la vie de la jeune fille a été totalement bouleversée. Elle s’est retrouvée enceinte à 16 ans et son fiancé, Harry, était porté disparu au front. Margot fut contrainte d’abandonner son enfant au profit de ses parents. Pire, Harry est de retour au village.

Dans ce roman young adult, Sally Nicholls aborde des sujets graves. Le premier est celui des filles mères et de la honte que leur situation entraîne. Margot, qui était une jeune fille coquette et soucieuse du regard des autres, n’a pu supporter la disgrâce qui se serait abattue sur elle et sur sa famille. Le métier de son père n’est pas étranger à cela. C’est un honnête et généreux pasteur. Margot aura beaucoup de difficultés à abandonner son bébé alors qu’elle n’en voulait pas au départ. Elle apprendra par la suite que l’adoption est illégale en Grande-Bretagne (elle le sera jusqu’en 1926). Pourtant de nombreux enfants sont adoptés, même contre l’avis de leurs jeunes mères. Les remords, liés à son choix douloureux, sont présents durant tout le roman.

Autre thème grave abordé par Sally Nicholls : le retour des soldats après la première guerre mondiale. L’autrice parle des blessés, de ceux qui ne reviennent pas. Mais ce qui m’a le plus intéressé, c’est le personnage de Stephen, le frère aîné de Margot. Il est dans l’incapacité de se réadapter après les tranchées. Il est renvoyé de tous les emplois que lui trouve son père et il boit plus que de raison. Stephen explique également à quel point il est impossible de parler de ce qu’il a vécu à quelqu’un qui n’était pas sur le front.

Mais je vous rassure, le thème de Noël est bien présent dans le roman avec tous les rituels qui accompagnent cette fête en Angleterre. Sally Nicholls nous offre également, dans la pure tradition des romans anglais, une jolie scène de bal pour la veille du nouvel an.

« The silent stars go by » de Sally Nicholls est certes un roman rendant hommage à la période de Noël mais il est surtout l’occasion d’aborder des thématiques plus graves liées à la période historique durant laquelle il se déroule. Un roman de Noël au ton plutôt sombre et amer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.