Radium girls de Cy

Radium_Girls

Orange, New Jersey, 1918, Katherine, Mollie, Albina, Quinta et Edna travaillent dans une usine de fabrication de montres. Leur travail consiste à peindre les chiffres du cadran avec une peinture luminescente. La technique à acquérir est simple et tient en trois mots : lip, dip, paint (lisser le pinceau entre ses lèvres, le plonger dans la peinture et peindre). Les ouvrières de l’usine sont surnommées les « ghost girls », la matière luminescente de la peinture s’incruste sur elles et elles deviennent elles-mêmes phosphorescentes dans le noir. Elles s’en amusent, appliquent de la peinture sur leurs ongles lorsqu’elles sortent dans des speakeasy (d’ailleurs, si vous souhaitez savoir à quoi ressemblaient les ghost girls, placez votre BD dans le noir).  La période est à l’innocence, à la légèreté. Mais quand certaines ouvrières tombent gravement malade, l’horizon s’assombrit. Peu à peu, il semble que cela soit lié à la peinture utilisée dans l’usine et qui est fabriquée avec du radium.

radium-girls3

Je n’avais jamais entendu parler du destin tragique de ses ouvrières sacrifiées sur l’autel de la modernité. Le radium est alors une substance révolutionnaire qui était même utilisée dans des cosmétiques. Même si elle se savaient condamnées, les jeunes femmes ont intenté un procès à leur entreprise et elles ont réussi à faire changer le droit du travail et à offrir plus de protection aux ouvriers américains. Cy leur rend un très bel hommage et les sort de l’oubli grâce à son splendide album.

3006_P15

Le dessin est réalisé aux crayons de couleur principalement dans un camaïeu violet et vert (couleur du radium). Le trait est sobre, vif, rendant parfaitement bien les différentes ambiances de l’histoire. On passe d’images lumineuses, riantes (la soirée au speakeasy, la journée en bord de mer) à la noirceur de la maladie et de la mort.

img-202121111847

Je vous conseille grandement la lecture de « Radium girls » afin que ces jeunes femmes pétillantes ne soient pas oubliées et pour profiter de la délicatesse des dessins de Cy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.