L’eau rouge de Jurica Pavicic

LEauRouge1reCouvFINAL-page-001-500x714

Croatie, le 23 septembre 1989, Silva, 17 ans, quitte la maison de ses parents pour aller à une soirée. Elle n’en reviendra jamais. L’enquête sur sa disparition commence dès le lendemain et est menée par l’inspecteur Gorki Sain. Des zones d’ombre apparaissent dans la vie de Silva ce qui laisse perplexe ses parents Vesna et Jakov et son frère jumeau Mate. Les recherches se poursuivent sur plusieurs années sans donner de résultats probants. Quand le régime de Tito tombe, la disparition de Silva s’évanouit dans les soubresauts de l’Histoire.

« L’eau rouge » est un roman au rythme lent comme l’attente de la famille de Silva. De 1989 à 2017, Mate va transformer sa vie en quête, pendant que son père baissera lentement les bras et que sa mère patientera obstinément. Trois décennies pendant lesquelles Mate traversera l’Europe à suivre des pistes plus ou moins solides. En l’absence de corps, la famille ne peut faire son deuil et oublier Silva. Ne pas savoir les mine et c’est également le cas de l’inspecteur Gorki Sain qui sera toujours hanté par cette affaire. La narration du roman alterne entre les points de vue des différents protagonistes et nous offre une intrigue parfaitement construite et maîtrisée.

Comme dans « La femme du deuxième étage », Jurica Pavicic inscrit son intrigue dans l’Histoire de son pays. La disparition de Silva est le miroir de celle de la Yougoslavie. Durant les trois décennies de recherches, le monde change : le mur de Berlin tombe, la Yougoslavie se déchire, la Croatie devient un état et le tourisme de masse commence à l’envahir. L’auteur mêle avec intelligence le chaos intime de la famille de Silva avec celui du pays.

« L’eau rouge » était le premier roman de Jurica Pavicic que je découvrais après la lecture de son deuxième roman. Celui-ci m’a semblé plus tendu, plus réussi. Tout le roman est habité par l’absence de Silva, par l’érosion des liens familiaux et sociétaux.

Traduction Olivier Lannuzel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.