Opération Copperhead de Jean Harambat

9782205074840-couv

Le Caire, octobre 1977, David Niven et Peter Ustinov tournent ensemble « Mort sur le Nil ». Les deux acteurs sont des amis de longue date, ils se sont connus pendant la seconde guerre mondiale. Entre les prises du film, il se remémorent ce qui les avait réunis à l’époque : l’opération Copperhead. Le lieutenant-colonel Niven et le soldat de deuxième classe Ustinov ont été engagés dans la réalisation d’un film de propagande. Parallèlement, David Niven est contacté par Churchill pour mener une opération top secret. Il doit trouver un sosie du général Montgomery  pour tromper l’armée allemande. Le sosie devra être vu en Afrique du Nord pour faire croire à l’imminence d’un débarquement dans cette zone. David Niven et Peter Ustinov se mettent donc en quête d’un sosie plausible.

1-176_OPERATION-COPPERHEAD.indd

« Dans les pages qui suivent, tout n’est pas entièrement vrai, mais tout n’est pas entièrement faux ». Jean Harambat s’inspire librement des autobiographies de David Niven, Peter Ustinov et Clifton James, le sosie de Montgomery, pour écrire le scénario de sa formidable bande-dessinée. Les extraits de ce trois textes s’inscrivent aux côtés des dessins qui nous racontent cette rocambolesque aventure. Les services secrets anglais et allemands jouent à un poker menteur, à des coups de bluff pour gagner la guerre. L’intrigue est menée à un rythme trépidant. Cette histoire d’espionnage m’a rappelé les films anglais d’Alfred Hitchcock comme « The lady vanishes ». J’ai retrouvé dans la BD de Jean Harambat la même fantaisie, le même entrain et surtout le même humour anglais. Les répliques sont ciselées et empruntes de flegme. Jean Harambat saupoudre le tout d’un zeste de romantisme et d’amour impossible dans les rues londoniennes. Le graphisme de la BD est, de plus, extrêmement plaisant et coloré.

opc3a9ration-copperhead-jean-harambat-sosie-monty-montgommery-david-niven-peter-ustinov-clifton-james-churchill

« Opération Copperhead » est une bande-dessinée pétillante, drôle et pleine de rebondissements. Si vous appréciez l’humour anglais, ne vous en privez pas !

thumbnail

A year in England

5 réflexions sur “Opération Copperhead de Jean Harambat

  1. Pingback: Bilan livresque et cinéma de février | Plaisirs à cultiver

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.