Mad de Daphné du Maurier

51gG8sfjqmL._SX210_

Dans sa propriété de Cornouailles, Mad, une ancienne comédienne célèbre, élève six garçons qu’elle a adoptés. Vivant avec elle, sa petite-fille Emma l’aide au quotidien. Un matin, toute la troupe est réveillée par le vrombissement d’avions allant de la mer vers la terre. Un porte-avions américain s’est installé au large de la Cornouailles. Mad et sa petite-fille découvrent le navire avec stupeur. Suite au retrait de la Grande-Bretagne de la Communauté Européenne après un référendum, le pays a décidé de faire alliance avec les autres nations de langue anglo-saxonne. L’union commence avec les Etats-Unis et est baptisée EURU. Les graves problèmes économiques engendrés par la sortie du marché commun, l’instabilité politique du royaume devraient ainsi se résoudre. Mais craignant des troubles suite à cette alliance, l’état d’urgence est institué et les troupes américaines s’installent en Angleterre en commençant par la Cornouailles. Mad découvre avec colère que les Marines ont réquisitionné son garage, qu’ils installent des barrages à travers la campagne et qu’ils veulent obliger les britanniques à fêter Thanksgiving. Mad ne l’entend pas de cette oreille et commence à vouloir se rebeller. Au grand dam d’Emma qui s’inquiète terriblement pour son ancêtre octogénaire.

Le dernier roman de Daphné du Maurier est une uchronie qui nous semble aujourd’hui bien réelle. Peut-être aurait-il fallu imposer la lecture de « Mad » à tous les britanniques avant le référendum sur leur sortie de l’union européenne. La solution est en effet pire que le problème de départ. La Grande-Bretagne est tout simplement colonisée par les Etats-Unis et toute revendication est étouffée. La reine elle-même est contrainte à déménager à la Maison Blanche ! Lecteurs de 2018, nous sommes forcément très surpris par la prémonition qu’a pu avoir Daphné du Maurier quant à l’avenir de son pays au sein de l’union européenne. Elle en profite pour défendre sa belle région de Cornouailles qui devient un bastion de résistance et où les habitants protègent leurs traditions. L’auteure écrit un beau et étonnant plaidoyer pour l’entraide entre voisins, une agriculture de proximité, un monde où l’argent ne serait pas au centre de tout. Et ces thématiques sont toujours d’actualité.

Avec ce roman, Daphné du Maurier nous offre également un très beau portrait de femme âgée ce qui est finalement assez rare dans la littérature. Mad a un très fort caractère, elle ne se laisse pas influencer facilement et est prête à se mettre en danger. Une résistante très libre puisqu’elle a choisi de construire sa vie à la campagne loin des planches où elle a triomphé et d’aider des orphelins. Sa défense de la Cornouailles n’est d’ailleurs pas sans évoquer Daphné du Maurier elle-même.

Outre la surprenante prémonition de Daphné du Maurier, « Mad » est un véritable roman d’aventures qui réserve aux lecteurs de très nombreux rebondissements. Décidément Daphné du Maurier ne cessera jamais de me surprendre !

A year in England

20 réflexions sur “Mad de Daphné du Maurier

  1. Ben ça alors, pour de la prémonition!!! C’est fou quand même! espérons que la réalité ne rejoindra pas la fiction sur toute la ligne…

    • J’ai été totalement sidérée quand j’ai découvert le point de départ du roman ! Je pense qu’effectivement la réalité ne dépassera pas la fiction cette fois !!!

  2. Je découvrirai bien cette Daphné du Maurier avec ce roman – à chaque fois que j’en découvre un, il a l’air meilleur que les autres, alors j’ai du mal à choisir, mais cette héroïne m’attire tout particulièrement, et j’aime les uchronies =)

    • C’est vrai que c’est un plaisir de lire Daphné du Maurier parce ses romans sont toujours très différents les uns des autres. Celui-ci ne sera pas dans mes favoris mais j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à le lire et l’héroïne est très originale.

  3. Merci, car j’ai lu plusieurs superbes romans de cette auteure, mais je n’ai jamais vu celui-là en librairie (même seconde-main). ça a l’air d’être très particulier comme toujours avec cette sacrée Daphné et j’aime beaucoup la couverture, en passant^^

    • Il n’est effectivement pas parmi les plus connus. Je l’avais repéré grâce à la couverture qui a été récemment refaite et du coup il a été mis en évidence dans les librairies.

  4. Alors! moi qui ai beaucoup aimé les deux textes que j’ai lus d’elle, ton billet me donne bien, mais alors vraiment bien envie de le lire! sais-tu que je suis remontée dans le billet pour vérifier le nom de l’auteur après les quelques lignes du pitch? je me disais que ce n’était pas possible que Du Maurier ait écrit ça, c’est trop d’actualité!! 🙂

    • C’est vrai que j’ai été scotchée par le début du roman. Je n’en revenais pas de son intuition. C’est complètement incroyable ! C’est vraiment un auteur étonnant.

  5. J’en suis resté à « Ma cousine Rachel » avec Du Maurier, que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs. Il faudrait que je la relise un jour…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.