La partie de chasse de Isabel Colegate

gr_9782714459541

Automne 1913, à Nettleby Park dans l’Oxforshire, va se dérouler l’une des chasses les plus importantes et les plus appréciées d’Angleterre. Sir Randolph a réuni sur ses terres quelques-uns des meilleurs tireurs du royaume comme Lord Hartlip qui termine toujours avec le plus beau tableau de chasse. En tout, ce sont une douzaine de convives qui résident à Nettleby Park durant les vingt quatre heures de la partie de chasse. Ce qui ravit Minnie qui a le goût des mondanités contrairement à son mari, Sir Randolph. La famille, les relations sont entourées de serviteurs tous plus zélés et affairés afin que le séjour et la chasse se déroulent dans les meilleures conditions. Pourtant, un drame couve.

« La partie de chasse » a été publié en 1980. Isabel Colegate est la descendante d’une des vieilles familles britanniques dont elle parle dans son roman. Elle l’écrit à une période où l’on redécouvre ces grandes familles aristocratiques et où sont créées des sociétés de protection de leurs manoirs et demeures. L’auteure parle d’un monde de convenances, de mœurs qui a peu à peu disparu à la suite des deux guerres mondiales. Elle montre les prémices de la chute de l’aristocratie britannique. Elle fait planer dès le départ un voile funeste sur sa partie de chasse : « Ce fut une erreur d’appréciation qui provoqua la mort d’un homme. Ces événements se déroulèrent au cours de l’automne qui précéda ce que l’on appela alors la grande guerre. » Ce drame, qui se déroule à la fin du livre, préfigure les horreurs de la première guerre mondiale et la fin d’une classe sociale. Bientôt, il n’y aura plus aucune partie chasse à Nettleby Park. Une sourde inquiétude se fait sentir durant la lecture, un suspens quant à l’identité de la victime. Isabel Colegate nous montre ce qui va bientôt disparaître : les changements de vêtements au moins cinq fois par jour, le tea-time même pendant la chasse, le décompte des animaux tués, l’organisation précise de la chasse par le garde-chasse du domaine, le ballet des domestiques. Isabel Colegate montre bien les différentes couches sociales qui composent la propriété, elle nous montre l’envers du décor. Julian Fellowes s’en est inspiré pour le scénario « Gosford Park » et  pour sa série « Downton Abbey ».

« La partie de chasse » est un roman dense : beaucoup d’intrigues, de destinées, de petits drames vont se nouer. Il y a également une large galerie de personnages, on s’y perd un peu au début mais cela ne dure pas : des héritiers, un banquier, des enfants, le garde-chasse, les rabatteurs, les domestiques. Certains ne sont pas sympathiques du tout comme Lord Hartlip prêt à oublier le fair-play pour augmenter son tableau de chasse. D’autres sont extrêmement  attachants comme Sir Randolph, baronnet mélancolique au sens de l’honneur très marqué et qui respecte son personnel ; Cicely, la petite fille de Sir Randolph, qui s’affranchit des règles en discutant amicalement avec sa femme de chambre et qui ne se mariera qu’avec un homme à la moralité irréprochable ; Osbert, le petit frère de Cicely, incarne l’innocence de l’enfance et dont la solitude est très touchante ; M. Glass, le garde-chasse, extrêmement professionnel et qui s’inquiète de l’avenir de son fils. La moralité n’a rien à voir avec le milieu social et c’est aussi ce que souligne Isabel Colegate à travers son roman.

« La partie de chasse » dépeint avec subtilité et ironie la fin annoncée de l’aristocratie britannique.

4 réflexions sur “La partie de chasse de Isabel Colegate

    • J’ai quand même beaucoup aimé cette lecture, cette ambiance de fin d’époque. Et j’ai trouvé la galerie de personnages vraiment réussie.

  1. Pingback: Bilan livresque et cinéma de novembre | Plaisirs à cultiver

  2. Pingback: Le dimanche des mères de Graham Swift | Plaisirs à cultiver

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.