Liv Maria de Julia Kerninon

produit-445-681

Liv Maria Christensen est née sur une île bretonne, fille unique de Mado Tonnerre et de Thure Christensen, un marin norvégien qui ne repartit jamais de l’île après avoir rencontré Mado. Liv Maria vit une enfance protégée au milieu de ses parents, de ses oncles, d’une nature sauvage et des lectures que lui fait chaque soir son père. A l’adolescence, un évènement fait basculer la vie de la jeune fille et l’expédie à Berlin où son destin l’attend.

Après avoir lu « Buvard » et « Une activité respectable », j’étais enchantée de retrouver Julia Kerninon. Malheureusement, ma rencontre avec Liv Maria n’a pas eu lieu. La lecture est plaisante, l’écriture fluide mais je suis restée à la surface de ce roman. La première difficulté pour moi se situe les tournants totalement improbables pris par l’intrigue. Certains lecteurs ont alors considéré le roman de Julia Kerninon comme un conte. Malheureusement, je n’ai pas réussi à le voir sous cet angle tant la majorité du texte est réaliste.

Ma deuxième difficulté se situe dans le manque d’empathie ressentie à l’égard de Liv Maria. Je n’ai pas su m’attacher à elle. Pourtant, cela commençait sous les meilleurs augures. J’ai beaucoup apprécié le début du roman et puis les ellipses sont arrivées, me laissant sur ma faim tant la vie de Liv Maria passait en accéléré. J’ai également eu du mal à croire au personnage de Liv Maria en Irlande. La dichotomie entre la femme libre et entrepreneuse de la partie chilienne  et la sage mère au foyer irlandaise m’a semblé trop grande, le fossé entre les deux infranchissable. Liv Maria est un personnage qui cherche durant tout le roman à être libre. Et la conclusion me laisse avec un questionnement : fuir est-ce être libre ?

« Liv Maria » fut malheureusement une déception même si sa lecture fut agréable. J’attendais beaucoup de ce roman mais mes retrouvailles avec la belle plume de Julia Kerninon sont mitigées.

Merci aux éditions de L’Iconoclaste pour cette lecture.

8 réflexions sur “Liv Maria de Julia Kerninon

  1. Toujours pas lu Kerninon…mais celui-ci ne me tente pas plus que ça, car tu n’es pas la seule à émettre de telles réserves sur ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.